L'entreprise liquidée: La finance contre l'investissement

L entreprise liquid e La finance contre l investissement En trente ans la finance est devenue toute puissante Pas un jour sans connatre les mouvements du CAC ou du NASDAQ pas une semaine sans analyse du change pas un mois sans fermeture d usine pas un a

  • Title: L'entreprise liquidée: La finance contre l'investissement
  • Author: Tristan Auvray
  • ISBN:
  • Page: 314
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • En trente ans, la finance est devenue toute puissante Pas un jour sans connatre les mouvements du CAC ou du NASDAQ, pas une semaine sans analyse du change, pas un mois sans fermeture d usine, pas un an sans inquitude sur la dette publique, pas une dcennie sans une crise financire Le bilan macroconomique de nos conomies occidentales est peu glorieux une croissance molle, des investissements atones, un chmage endmique, des ingalits croissantes.Le constat est sans appel les politiques librales ont drglement la finance, et la blanque, qui accompagnait autrefois l industrie dans ses investissements long terme, lui fait aujourd hui obstacle La crativit des financiers s est substitue celle des entrepreneurs Pour la nouvelle gnration des conomistes franais, il est urgent de remettre la finance sa place ce n est pas l conomie d obir la finance, mais la finance de servir l conomie.Un ouvrage qui dcrypte trente ans de financiarisation de l conomie, propose un examen dtaill de l articulation entreprise finance et avance des propositions analyses et commentes par Michel Aglietta pour mieux penser l conomie relle.

    • ☆ L'entreprise liquidée: La finance contre l'investissement || ✓ PDF Download by ✓ Tristan Auvray
      314 Tristan Auvray
    • thumbnail Title: ☆ L'entreprise liquidée: La finance contre l'investissement || ✓ PDF Download by ✓ Tristan Auvray
      Posted by:Tristan Auvray
      Published :2018-08-13T17:00:09+00:00

    One thought on “L'entreprise liquidée: La finance contre l'investissement”

    1. Ce livre permet de comprendre le parallèle entre la crise de 1929 et la crise actuelle, commencée en 2006 et jamais vraiment terminée, car le pire est encore à venir. Les auteurs évoquent même brièvement les racines philosophiques et religieuses du problème: le protestantisme à l'origine du capitalisme

    2. Intéressant mais malheureusement trop orienté. A entendre les auteurs, tous les acteurs de la finance sont des "zinzins" (sic) qui ont une vision court-termiste de l'entreprise et qui veulent du dividende. Il y a du vrai dans ces affirmations (encore que sur le dividende, il y a a redire, certains actionnaires, Warren Buffett le premier, n'aiment pas le dividende car déclencheur de taxes), mais la vision monolithique a charge des auteurs fait, je trouve, perdre toute crédibilité a la thèse [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *